LES GESTES LES PLUS SIMPLES SONT PARFOIS LES PLUS EFFICACES

 

Le terme “écologie” a été inventé en 1866 par Ernst Haeckel, un biologiste allemand. Ernst a mis en évidence l’étude des relations entre les êtres vivants et leurs environnements. Aujourd’hui, ce terme désigne l’action de l’homme sur son environnement, qui dérègle de manière critique nos écosystèmes, de plus en plus menacés. L’être humain est en train de faire face à des défis écologiques sans précédents: changements climatiques, appauvrissement de la biodiversité, déforestation, dégradation des réserves d’eau douce, pollutions irréversibles… Afin de réduire son empreinte écologique, de minimiser son impact sur l’environnement, il est possible d’effectuer des petits gestes au quotidien qui ne demandent pas beaucoup d’effort. Que ce soit chez soi, au travail, à l’école, en vacances, il suffit de changer légèrement nos habitudes pour obtenir de grands résultats et de préserver la Planète.

 

À LA MAISON

 

 

💧 RÉDUIRE SA CONSOMMATION D’EAU 💧

  • Éviter de passer des heures sous la douche et de prendre trop de bains.
  • Couper l’eau pendant que l’on se savonne ou lorsque l’on se brosse les dents.
  • Arroser de préférence le matin ou le soir, récupérer l’eau de pluie, ne pas arroser la pelouse.

 

🌍 RÉDUIRE SES DÉCHETS 🌍

  • Éviter les produits jetables et privilégier les produits réutilisables.
  • Utiliser des sacs poubelles biodégradables.
  • Dans la salle de bain, éviter d’accumuler les déchets et remplacer les cotons jetables par des lingettes lavables et réutilisables.
  • Réutiliser / Recycler; le meilleur déchet reste celui qui n’existe pas, il est donc necessaire d’en limiter sa production tout en recyclant. Certains déchets organiques peuvent être d’une grande utilité en devenant du compost. Leurs vertus peuvent remplacer certains produits chimiques que nous utilisons pour protéger les sols.
  • Réutiliser ses papiers et cartons; les cartons d’emballage peuvent être employés pour d’autres envois par exemple.
  • Récupérer les eaux usées; nous avons quotidiennement besoin d’eau, même si elle ne doit pas être nécessairement potable. La plupart du temps nous utilisons une eau propre à la consommation pour des activités qui n’en nécessitent pas, et qui pourrait être substituée par une eau non traitée. Utiliser l’eau de lavage des légumes pour arroser vos plantes.

Ecologique

 

🚰 NE PAS ACHETER DE BOUTEILLES D’EAU EN PLASTIQUE 🚰

  • Consommer l’eau du robinet en installant un système de filtration de l’eau ou dans des bouteilles en verre.
  • Limiter les tubes en plastiques en fabriquant son propre dentifrice, sa lessive, son shampoing solide.

📩 Refuser la publicité dans la boite aux lettres en y apposant un autocollant « STOP PUB »📩

 

🧵 AVOIR UN DRESSING ÉCO-RESPONSABLE 🧵

  • De plus en plus de créateurs et de grandes marques adoptent une politique favorable au développement durable, en privilégiant les matières premières recyclées et recyclables. Afin d’éviter la surconsommation, privilégier les friperies et les vide-dressings pour acheter de nouvelles affaires. Participer également à ce système en revendant les affaires que l’on ne porte plus.

 

🗑 TRIER SES DÉCHETS 🗑

  • Adopter les bons gestes au moment de jeter vos poubelles : à chaque déchet sa poubelle.
  • Disposer correctement des piles usagées et des produits électroniques : piles, batteries, appareils multimédias se jettent dans des conteneurs spéciaux présents dans les déchèteries, centres commerciaux ou magasins spécialisés.
  • Rapporter ses médicaments en pharmacie : participer à l’opération Cyclamed en rapportant vos médicaments et leurs emballages – même vide – en pharmacie. Ils seront triés, redistribués à des associations ou détruits de manière appropriée.

Déchets

🌱 CHOISIR DES MATÉRIAUX SAINS 🌱

  • Privilégier les isolants végétaux : la laine de lin, par exemple, est un bon isolant écologique
  • Ne pas acheter n’importe quel type de bois. Éviter d’acheter des produits non-certifiés, particulièrement s’ils sont issus de forêts tropicales : teck, ébène, ipé, wengé, sapelli.
  • Opter pour une peinture écologique. Préparer sa propre peinture écologique, résistante et couvrante, préférer les peintures naturelles : peinture à la chaux, à la caséine de lait, à l’huile biologique, ou les peintures minérales (pour l’extérieur).
  • Privilégier les isolants végétaux : la laine de lin, par exemple, est un bon isolant écologique. Se méfier de certains isolants minéraux : la laine de verre (faite à partir de verre recyclé), la laine de roche (basalte) et la laine de laitier (fonte) se disséminent dans l’environnement, sont irritantes pour la peau et pour les yeux, et peuvent être inhalées en raison de leur petite taille. Il vaut mieux préférer les isolants minéraux naturels présentés sous forme de granulés : ils peuvent alors servir à remplir des murs creux pour en faire l’isolation.

 

💡 RÉDUIRE SA CONSOMMATION D’ÉLECTRICITÉ 💡

  • Réduire la consommation en énergie des appareils électriques comme nos téléphones, ordinateurs, télévisions, imprimantes …
  • Ne pas laisser les appareils inutilisés allumés en permanence ou en veille et penser à les éteindre complètement en les débranchant la nuit et pendant les moments où nous nous absentons.
  • Éteindre ses multiprises quand on ne s’en sert pas.
  • Éteindre la lumière dès que l’on sort d’une pièce.
  • Acheter des appareils électriques munis de labels environnementaux : l’écolabel européen pour les téléviseurs, l’écolabel nordique pour les projecteurs, lecteurs DVD, radios, hauts parleurs, décodeurs, et le label TCO pour les casques auditifs. Ces labels garantissent que les produits soient facilement réparables et recyclables, qu’ils soient énergétiquement performants à l’usage, et qu’ils ne contiennent pas certaines substances dangereuses pour la santé humaine.
  • Utiliser des moyens de chauffage écologiques plutôt que le chauffage électrique.
  • Profiter au maximum de la lumière du jour; s’installer près des fenêtres pour lire ou travailler.
  • Adapter la puissances des lampes à ses besoins.
  • Utiliser des ampoules éco énergétiques. Installer des ampoules LED; c’est aujourd’hui la solution la plus économique, la plus écologique et la plus saine.
  • Alléger l’empreinte écologique du chauffage et de la climatisation. Privilégier un mode de chauffage à base d’énergie renouvelable autant que possible (bois, solaire,…), sinon, adopter des systèmes individuels efficaces fonctionnant au gaz naturel, qui reste la moins polluante des énergies fossiles. Le chauffage électrique gaspille beaucoup d’énergie et coûte cher à l’usage : il devrait être réservé à des cas spécifiques, tel que le chauffage d’appoint dans des locaux parfaitement isolés.
  • Penser à fermer les volets la nuit et en été; nous économisons ainsi de l’énergie en chauffage et gardons la fraîcheur de notre intérieur.
  • Éviter autant que possible la climatisation; lorsque la température est élevée, accrocher un drap humide à votre fenêtre est une bonne alternative pour rafraîchir la pièce. Le passage de la chaleur créera une évaporation naturelle rafraîchissante.

Electricité